Ce site utilise des cookies afin d'améliorer les fonctions proposées. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation des cookies. La sécurité de vos données et leur confidentialité est pour nous une priorité. Veuillez lire notre Politique des cookies et notre Politique de confidentialité qui ont été mises à jour récemment.

Livre blanc

Synthèse

Décider d'acheter un nouveau système ou d'améliorer les performances d'un système existant peut s'avérer difficile. La mise à niveau d'un disque dur vers un disque SSD peut-elle suffire ou un nouveau système doté d'un disque dur offrira-t-il une meilleure solution ?

La technologie SSD présente de nombreux avantages par rapport aux disques durs traditionnels ; l'absence de pièces mobiles rend les disques SSD plus résistants aux chocs et aux vibrations. Toutefois, les performances accrues et les vitesses séquentielles et aléatoires supérieures sont le plus de la technologie SSD.

Méthode de test

Cette étude a testé les effets de la mise à niveau d'un ancien système avec un disque SSD par rapport à un nouveau système équipé de la dernière technologie de disque dur. Les délais de démarrage ont été testés, ainsi que la durée requise pour ouvrir 50 fichiers couvrant plusieurs applications, et la durée nécessaire à l'analyse complète d'un système de plus de 300 000 fichiers à l'aide de Microsoft Security Essentials. Le test complet PCMark 7 a également fait l'objet d'une étude afin de comparer la performance totale des systèmes.

Résultats

Le système basé sur des disques SSD dans le cadre de cette étude ont révélé des délais de démarrage réduits ; l'ancien système mis à niveau avec le disque SSD a démarré sur le bureau et a lancé des applications en moins de la moitié du temps nécessaire au système équipé d'un disque dur. L'analyse du système de sécurité a pris 11 minutes seulement avec le système à SSD, contre 27 minutes pour le système à disque dur. Dans le banc d'essai du PCMark 7, le système à SSD s'est révélé plus performant que le nouveau système à disque dur en le dépassant de 36 %.

        Back To Top