Ce site utilise des cookies afin d'améliorer les fonctions proposées. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation des cookies. La sécurité de vos données et leur confidentialité est pour nous une priorité. Veuillez lire notre Politique des cookies et notre Politique de confidentialité qui ont été mises à jour récemment.
1,8 million de transactions par seconde et les disques SSD Kingston

Les besoins en traitement de données professionnelles augmentent chaque année dans d'importantes proportions, des téraoctets aux pétaoctets. Ils dépassent souvent les capacités du modèle de serveur traditionnel pour dépendre de plus en plus de l'informatique distribuée évolutive utilisée pour l'analyse des gros volumes de données, dans des secteurs tels que la santé, les biotechnologies, la finance, le pétrole et le gaz.

Un rapport publié en 2003 par l'Université de Berkeley (Californie) indiquait que « sur le marché mondial en 2002, les appels téléphoniques fixes et mobiles contiendraient 17,3 exaoctets d'informations nouvelles si elles étaient stockées sous une forme numérique », et que « 9,25 exaoctets seraient nécessaires pour stocker tous les appels [téléphoniques] américains réalisés chaque année ».1 (Un exaoctet est égal à un quintillion d'octets, soit un million de gigaoctets, ou 1 000 pétaoctets). Une étude ultérieure de l'Université de Californie du Sud a prédit que le volume des données stockées en 2007 atteindrait 295 exaoctets, et provoquerait d'importantes difficultés de gestion à l'échelle mondiale.2

Lorsque les besoins de traitement des données d'une entreprise dépassent les solutions de stockage traditionnelles et les méthodes existantes, une solution d'informatique distribuée intégrant un outil d'analyse fiable, facile à déployer, normalisé et à hautes performances, comme Apache Hadoop, peut apporter des avantages essentiels et produire des résultats précis et rapides pour les big data.

Malheureusement, même une solution innovante comme Apache Hadoop ne peut pas réaliser son véritable potentiel avec des disques durs rotatifs, qui ne peuvent pas offrir la bande passante élevée et constante et la faible latence exigées par la haute capacité et la sophistication d'une infrastructure big data de pointe.

Rapides, résilientes et rentables, les solutions de stockage Flash NAND offrent d'impressionnantes possibilités de performances élevées, de haute fiabilité et de réduction du coût total de possession pour mettre en œuvre des configurations dédiées ou combinant des disques durs rotatifs, pour créer de vastes structures de stockage basées sur des modèles transactionnels multi-niveau, et éliminer la prolifération des stockages.

La possibilité de réaliser 1,8 million d'opérations E/S par seconde (IOPS) avec des composants pris sur étagère (COTS) montre qu'il n'est pas forcément coûteux ou complexe d'exploiter les outils d'analyse de big data à leur plein potentiel. Par exemple, les disques SSD Serveur de Kingston apportent un plus important aux entreprises utilisatrices de disques durs conventionnels dans les domaines des biotechnologies et de la santé. Ces améliorations incluent :3

  • Accélération des accès et des tâches de gestion des données clients dans des bases de données d'entreprise nationales pour répondre plus rapidement aux besoins des clients. La croissance annuelle de la population génère une augmentation des besoins de santé et exige par conséquent une progression adaptée des performances des serveurs. En 2010, une étude réalisée par Accenture prévoit qu'en « Amérique du Nord, le marché des données numériques médicales (DNM) progressera de 9,7% , passant de 7,4 milliards USD en 2010 à 9,8 milliards USD en 2013. Avec 5 800 hôpitaux, l'adoption des systèmes DNM sera renforcée par les pénalités et les avantages de la loi ARRA (American Recovery and Reinvestment Act 2009) ».4

  • Accélération des analyses des relations entre les données médicales numériques et les bilans de santé numériques pour prévoir et analyser la diffusion des maladies dans différents groupes démographiques et pour transformer plus rapidement des données brutes en informations exploitables avec divers systèmes tels que les Watson IBM.5

  • Performance accrue des ERP (Enterprise Resource Planning) pour mieux suivre les actifs et mieux gérer les ressources, améliorer la performance opérationnelle, et aider les hôpitaux et les services médicaux mobiles à améliorer leur efficacité pour mieux répondre aux besoins des patients.

  • Les coûts de recherche et de développement des nouveaux médicaments et le cycle de mise sur le marché augmentent proportionnellement à la complexité des maladies. Réduire les coûts et le cycle de mise sur le marché en simulant et en modélisant les nouveaux systèmes biomédicaux ou traitements des maladies peut sauver des vies et encourager les entreprises pharmaceutiques à investir dans leur développement. 6

Outre les avantages évidents apportés par 1,8 millions IOPS pour ces secteurs d'activité, les caractéristiques de faible latence et de haute performance pour le traitement d'importants volumes de données des disques SSD sont parfaitement adaptées au traitement des transactions en ligne (OLTP). Dans ce domaine, les objectifs principaux sont l'augmentation du nombre de transactions par seconde et la réduction du temps de réponse aux interrogations des bases de données transactionnelles.

La nature des applications OLTP, allant des systèmes de réservation en ligne pour agences de voyage aux distributeurs automatiques bancaires (DAB), correspond parfaitement aux avantages d'une architecture SSD intégrée dans une solution de stockage multi-niveau ou une solution de stockage SSD complète. Ces avantages répondent aux besoins typiques des bases de données transactionnelles directement liées aux opérations fondamentales de l'entreprise, offrant des latences minimales et une réduction optimale des risques d'indisponibilité.

Résumé

Les industries à croissance très rapide, comme les biotechnologies et la santé, exigent les plus hautes performances pour exécuter une multitude de tâches différentes, telles que les services de gestion hospitalière, les services d'administration des patients, le développement et la recherche pharmaceutique, les fournitures et les équipements médicaux, la satisfaction des patients et, plus important, la protection de la vie humaine.

Pour les entreprises confrontées à de telles exigences, des performances élevées pour un coût total de possession faible sont aisément accessibles grâce aux avantages technologiques des disques SSD E100 Entreprise de Kingston.

Références
  1. How Much Information? by University of California, Berkeley (http://www2.sims.berkeley.edu/research/projects/how-much-info-2003/execsum.htm)

  2. How much total information is there in the world? by University of Southern California (http://news.usc.edu/#!/article/29360/How-Much-Information-Is-There-in-the-World)

  3. Orange Silicon Valley and Hyve Solutions Attain 1.8 Million IOPS Benchmark with Components from LSI and Kingston (http://ir.synnex.com/releasedetail.cfm?ReleaseID=709523)

  4. Overview of International EMR/EHR Markets Results from a Survey of Leading Health Care Companies by Accenture
    (http://www.accenture.com/SiteCollectionDocuments/PDF/Accenture_EMR_Markets_Whitepaper_vfinal.pdf)

  5. Putting Watson to work (http://www-03.ibm.com/innovation/us/watson/watson_in_healthcare.shtml)

  6. Taming the Cost of Respiratory Drug Development by Jan De Backer, CEO, FluidDA nv, Kontich, Belgium Thierry Marchal, Healthcare Industry Director, ANSYS, Inc.
    (http://www.ansys.com/staticassets/ANSYS/staticassets/resourcelibrary/article/AA-V4-I2-Taming-Cost-of-Respiratory-Drug-Development.pdf)

        Back To Top