Ce site utilise des cookies afin d'améliorer les fonctions proposées. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation des cookies. La sécurité de vos données et leur confidentialité est pour nous une priorité. Veuillez lire notre Politique des cookies et notre Politique de confidentialité qui ont été mises à jour récemment.
Configurations de démarrage et recommandations
INTRODUCTION

Ce document présente des informations pratiques pour installer et configurer la carte DCP1000 NVMe AIC de Kingston. Il inclut un guide de référence pour configurer les disques de la DCP1000 dans des environnements Linux et Windows.

Il inclut des recommandations pour configurer la DCP1000 en unité de données avec et sans disque de démarrage séparé dans des environnements Linux et Windows.

DCP1000
CONFIGURATION RECOMMANDÉE : La DCP1000 comme unité de données

Les configurations typiques incluent la DCP1000 définie comme unité de données avec un disque de démarrage séparé (disques SATA simples ou doubles). Notre configuration recommandée utilise un disque de démarrage séparé et la DCP1000 définie comme unité de stockage principale des données. Cette configuration supporte le plus haut niveau de performance et de capacité avec la DCP1000 et le meilleur ROI pour les opérations de stockage des données.

Configuration recommandée :

Configuration recommandée :

INSTALLER une DCP1000 avec un disque de démarrage séparé SATA
  1. Avec une carte DCP1000 installée sur la carte mère, allumez le système. Ouvrez l'écran de configuration du BIOS (touche DEL ou F2).

  2. La carte DCP1000 affiche quatre disques dans le BIOS. Le BIOS affiche aussi le ou les dispositifs SATA connectés et indiqués comme disques disponibles. Chaque disque SATA disponible peut être sélectionné comme disque de démarrage principal. Vérifiez que les quatre disques NVMe de la DCP1000 sont affichés (voir le menu de démarrage (Boot) ou un autre menu avancé (Advanced).

  3. Il est recommandé de sélectionner UEFI pour les nouvelles installations (au lieu de Legacy, sauf si Legacy est spécifiquement nécessaire). Le choix entre UEFI et Legacy est habituellement affiché dans le menu CSM. L'option CSM doit être activée en premier, puis choisissez UEFI. UEFI est le mode de fonctionnement recommandé pour la DCP1000.

  4. Enregistrez les paramètres BIOS et redémarrez si vous avez effectué des modifications.

Installation du système d'exploitation :
  1. Lorsque l'option UEFI est activée et que le ou les disques SATA sont affichés dans le BIOS, suivez la procédure d'installation standard du SE. Par exemple, il est possible de lancer l'installation à partir d'une clé USB. Le disque SATA sera choisi comme cible pendant les différentes étapes de l'installation.

  2. Lorsque l'installation du SE est terminée, vérifiez que le disque SATA est sélectionné comme unité principale de démarrage dans le BIOS. Le SE installé devrait donc démarrer sur l'unité SATA choisie.

CONFIGURATION OPTIONNELLE : La DCP1000 comme unité de démarrage

Certains clients souhaiteront choisir une DCP1000 comme unité principale de démarrage. Cette configuration est possible. Vous trouverez ci-dessous la procédure d'installation pour configurer la DCP1000 NVMe comme unité de démarrage :

CONFIGURATION OPTIONNELLE

Installation d'un des disques de la carte DCP1000 comme unité de démarrage
  1. Avec une carte DCP1000 installée sur la carte mère, allumez le système. Ouvrez l'écran de configuration du BIOS (touche DEL ou F2).

  2. La carte DCP1000 affiche quatre disques dans le BIOS et chacun de ces disques peut servir d'unité principale de démarrage. Vérifiez que les quatre disques sont affichés (voir le menu de démarrage (Boot) ou un autre menu avancé (Advanced). La procédure est identique à celle du démarrage sur un disque SATA. Vérifiez que les unités NVMe et SATA sont affichées dans le BIOS.

  3. Il est recommandé de sélectionner UEFI pour les nouvelles installations (au lieu de Legacy, sauf si Legacy est spécifiquement nécessaire). Le choix entre UEFI et Legacy est habituellement affiché dans le menu CSM. L'option CSM doit être activée en premier, puis choisissez UEFI. UEFI est le mode de fonctionnement recommandé.

  4. Enregistrez les paramètres BIOS et redémarrez si vous avez effectué des modifications.

Installation du système d'exploitation :
  1. Lorsque l'option UEFI est activée et que les disques de la DCP1000 sont affichés dans le BIOS, vous pouvez effectuer une installation standard du SE. Par exemple, il est possible de lancer l'installation à partir d'une clé USB. Le disque NVMe (0, 1, 2 ou 3 sur la DCP1000) sera choisi comme cible pendant les différentes étapes de l'installation. Choisissez le disque NVMe voulu comme unité de démarrage, lancez l'installation sur cette unité. Procédure identique à l'installation du SE sur un dispositif SATA.

  2. Lorsque l'installation du SE est terminée, vérifiez que le disque NVMe est sélectionné comme unité principale de démarrage dans le BIOS. Les trois disques restants sur la carte DCP1000 seront disponibles comme disques ou volumes de données dans le SE.

        Back To Top