Un homme debout, le dos tourné, les hanches et les flèches pointant dans plusieurs directions, comme s'il devait prendre une décision.

Les quatre principales erreurs à éviter lors d'un achat de SSD

Ce n'est un secret pour personne que le marché est maintenant inondé de SSD, allant des offres très économiques et peu performantes aux SSD plus coûteux, combinant une endurance extrême et de très faibles latences. Face à un choix aussi étendu, les achats peuvent devenir de véritables défis pour les gestionnaires de datacenters. Ils sont en effet confrontés à des problèmes de disponibilité générale sur le marché, à des contraintes budgétaires, à des spécifications très diverses en termes performance et à des besoins immédiats. Donc choisir le bon SSD n'est pas si facile. Il ne suffit pas de trouver le meilleur prix ou de chercher les vitesses les plus élevées sur quelques fiches techniques.

Nous discutons constamment avec des centaines de clients, de revendeurs et de fabricants OEM pour comprendre comment ils choisissent leurs SSD. Au fil des ans, nous avons accumulé une multitude d'expériences qui nous renseignent bien sur les causes des choix qui ne leur ont pas donné la satisfaction attendue. Nous avons donc pu identifier les quatre erreurs les plus courantes commises par des datacenters pour sélectionner leurs SSD.

1 - Qualité Entreprise ou Qualité Consommateur

Cela peut sembler simple, mais la plus grave erreur est de choisir un produit de qualité consommateur au lieu d'un produit de qualité entreprise. Les causes de cette erreur sont multiples : le prix, la marque, les stratégies de remplacement intégral et leur disponibilité à peu près générale. Cependant, ces SSD destinés au grand public sont rarement conçus pour supporter des opérations intensives, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, typique des environnements professionnels.

SSD Entreprise et Consommateur de Kingston

Les SSD Entreprise sont testés sur des plateformes d'entreprise, par exemple des serveurs connectés à des contrôleurs RAID, au lieu d'ordinateurs de bureau. En fait, si un SSD n'a pas été testé sur une plateforme d'entreprise, il risque de ne pas être reconnu pendant son installation. Des SSD Consommateur peuvent fonctionner au départ, mais lorsqu'ils sont déployés par centaines dans un parc informatique, vous vous rendez compte qu'ils ne peuvent pas répondre aux exigences des applications professionnelles.

De plus, les nouveaux SSD grand public utilisent des schémas de mise en cache plus exotiques, incluant une reconfiguration des composants NAND avec répartition partielle des contenus flash pour améliorer la mise en cache. En bref, vous vous exposez à des problèmes si vous intégrez ce type de SSD dans une configuration RAID et que vous leur imposez des charges de travail importantes.

Vous avez peut-être fait une bonne affaire en termes de prix, mais c'est incroyablement dangereux s'ils sont utilisés à l'échelle d'une entreprise. Les SSD sont maintenant spécialement adaptés à des applications et lorsqu'ils sont utilisés en dehors de cette application, des problèmes plus techniques commencent à surgir. De plus, il sera presque impossible d'obtenir l'assistance d'un fabricant pour résoudre un problème de SSD Consommateur utilisé avec une application d'entreprise.

2 - Sélection de la plage d'endurance ou de l'intensité d'utilisation

Personne n'a jamais été renvoyé pour avoir acheté des SSD qui offrent une longévité maximale. Par contre, il est possible de surestimer les besoins en écriture en utilisant des méthodologies anciennes, par exemple : 1 ECDJ sur un SSD de 240 Go contre un SSD 1 To actuel. Selon les applications professionnelles réelles, le choix de la plage d'endurance peut affecter le coût de la nomenclature du système.

Trois personnes en costume courant sur une piste

En outre, certains environnements sont beaucoup plus intensifs en lecture ou en écriture. Si vous avez une application dont le taux de lecture est supérieur au taux d'écriture (par exemple un service de streaming VOD ou un référentiel de base de données) et que vous achetez un SSD à haute endurance en écriture, alors vous avez payé quelque chose dont vous n'avez tout simplement pas besoin. De même, le choix d'un SSD à forte intensité de lecture pour un enregistrement ou de mise en cache de base de données ne peut pas être optimal, puisqu'en réalité ce type d'application se caractérise par une forte intensité d'écriture.

L'endurance est également un critère important pour choisir un SSD à capacité intégrale, par rapport à un SSD surprovisionné (OP - overprovisioning). Vous perdrez en performance si vous achetez un SSD à capacité intégrale en écriture sur 250Go/ 500Go/ 1To. Lorsque ce type de SSD atteint 90 % de sa capacité, les données doivent être complètement effacées puis réécrites. Cette procédure a un impact sur la lecture/écriture aléatoire et les latences, avec une baisse considérable des performances. L'utilisation d'un SSD OP permet à la plupart de ces opérations de suppression/ réécriture d'être exécutées sur un SSD préalablement nettoyé, car le nettoyage est effectué dans la zone surprovisionnée, ce qui permet d'obtenir des performances d'application optimales, non impactées.

3 - Tester avec des scripts inappropriés et recherche d'erreurs

Un professionnel de l'informatique sur un ordinateur portable près des racks de serveurs

Vous avez deux méthodes pour évaluer des SSD : soit vous vous fiez aux spécifications du fabricant, soit vous les tester avec vos propres scripts de configuration et de test les plus précis. Si vous vous fiez uniquement aux spécifications, vous ne saurez pas toujours comment les SSD ont été testés pour atteindre leurs performances maximales ou moyennes, ou si cela correspond ou non aux exigences de votre environnement de travail. Nous vous recommandons donc de tester des SSD en fonction de vos critères spécifiques avant d'effectuer un achat important.

Chez Kingston, nous testons nos SSD Entreprise sur plusieurs plateformes serveurs, en utilisant plusieurs contrôleurs RAID provenant de tiers ou de fabricants OEM. Nous soumettons nos SSD à une série de tests rigoureux de compatibilité, de performance E/S, de latence et de longévité, et nous évaluons la cohérence de chaque secteur du SSD. Les modes de test des SSD Consommateur n'incluent aucune de ces procédures, car la plupart d'entre eux ne visent qu'à obtenir de bonnes performances sur un seul processeur et une seule application.

En outre, Kingston exploite une variété de scripts et de groupes de données. Nous effectuons une longue opération de pré-conditionnement du SSD avant d'enregistrer les données de performance pour vérifier que son profil de performance est stable. Nous générons les résultats en situation réelle en testant la totalité du SSD, au lieu d'un simple test partiel. Les mesures des IOPS et de latence sont effectuées à intervalles rapprochés (chaque E/S ou chaque ½ seconde et nous effectuons des mesures pour générer des données QoS). Par contre, sur les SSD Consommateur, ces mesures peuvent être effectuées toutes les 5 secondes, ce qui peut fausser les véritables indicateurs de performance.

4 - Ne pas acheter des SSD d'une marque réputée

Une fois, nous avons entendu parler d'un important studio de cinéma qui achetait des SSD sur Amazon, simplement parce qu'un manager avait trouvé une offre bon marché. Mais vous n'en avez que pour l'argent dépensé et pas plus, parce vous n'avez pas choisi un fabricant reconnu réellement capable de fournir des produits de qualité professionnelle. Si vous achetez sur Amazon ou chez un détaillant grand public en ligne, il se peut que votre produit soit sans marque, ou que son fonctionnement ne ressemble guère aux spécifications annoncées.

La plupart des revendeurs spécialisés, voire les fabricants eux-mêmes, ont formé des équipes spécialisées pour vous aider à trouver la meilleure solution pour votre application. Parfois, il s'agit d'un produit prêt à l'emploi, déjà disponible sur le marché, mais ils ne se contentent pas de vous le vendre, ils vous apportent aussi une assistance technique directe en cas de problème. Dans d'autres circonstances, vous pourriez avoir besoin d'une unité spécifique pour une configuration sur mesure. Vos ingénieurs pourront alors discuter directement avec le fabricant pour identifier les environnements de travail exacts, les charges de données et les contraintes spécifiques à l'application sur votre système.

SSD de Kingston

Il y a quelques années, un fabricant de serveurs spécialisés utilisait des SSD bon marché démarqués, dans une configuration RAID de 24 SSD dans une seule enceinte. Il était parti de l'idée qu'avec des SSD si bon marché, ils pourraient aisément les remplacer en cas de panne. Tout a bien fonctionné pendant dix-huit mois. Mais ensuite les systèmes ont commencé à perdre sept à dix SSD par semaine. En fait, choisir le plus bas prix ou presque sans se soucier de la marque ne peut qu'aboutir à un échec, car remplacer systématiquement des SSD, même pas chers, ne peut qu'additionner les factures.

Cette société a ensuite choisi des SSD Entreprise de Kingston et a pu immédiatement constater les avantages en termes de longévité et de performance, en plus de l'assistance directe de Kingston. Disposer d'une voie de communication technique directe avec leur fournisseur de SSD leur a donné la confiance nécessaire pour remédier rapidement aux problèmes et éviter des difficultés d'approvisionnement, par exemple si un SSD est retiré de la vente, rappelé ou après le lancement d'une nouvelle génération.

Comme nous avons identifié pour vous les principales erreurs possibles pendant la sélection des SSD, nous pourrons faire de notre mieux pour les éviter. Vous pouvez évidemment vous contenter d'acheter un produit standard prêt à l'emploi, mais si vous prenez le temps de mieux comprendre vos besoins puis de rechercher les SSD les mieux adaptés, vous verrez que cela fera toute la différence à long terme.

#KingstonIsWithYou

Découvrez la gamme de solutions de stockage pour entreprises de Kingston

En savoir plus sur les SSD pour entreprises

Pour savoir comment COVID-19 a affecté nos activités commerciales, cliquez ici.