Homme travaillant sur un serveur

«Jeter et remplacer» ou prévoir : Pourquoi les SSD avec une latence prévisible sont importants

Nous avons tous entendu l'adage des personnes qui ont eu des « humbles débuts ». Nombreux sont les datacenters et les applications d'aujourd'hui qui viennent de loin. Grand nombre des applications qui connaissent la plus grande réussite de nos jours ont débuté en tant que produit interne qui tournait sur de petits serveurs privés.

La majorité des entreprises et des services commencent par exécuter les prototypes sur des serveurs internes, fabriqués à l'aide de composants prêts à l'emploi afin de réduire les coûts de lancement. Il s'agit d'une méthode économique pour passer du prototype à la production. Dans la pratique, cela se traduit souvent par l'utilisation de SSD grand public dont l'acquisition et le remplacement ne coûtent pas cher.

PCB avec puces

Ce modèle est acceptable quand les applications sont prévues pour une utilisation intermittente. Mais que se passe-t-il quand la popularité de l'app explose au point qu'elle doit faire face à une demande à temps plein ? En réalité, il faudra modifier les spécifications du design d'origine pour pouvoir répondre à l'augmentation de la demande, sauf en cas d'externalisation vers un datacenter dédié de niveau 1.

Ceci est particulièrement vrai en cas de traitement d'informations de sécurité ou personnelles que vous souhaitez conserver dans le réseau, sans accès public. Ce concept, baptisé « sur site », désigne la configuration où les entreprises utilisent un mélange de serveurs internes hébergeant diverses applications internes (Wikis, Sharepoint, scripts pour centre d'appels) qui ne peuvent se trouver dans le cloud pour des raisons de conformité (HIPAA, PCI-DSS, etc.) ou commerciales. Par conséquent, au fur et à mesure que les disques vieillissent, tombent en panne ou ne sont plus en mesure de faire face aux demandes croissantes de la main d'œuvre, il devient normal de « jeter et de remplacer » les ressources internes.

Alors que les architectures des applications internes semblent être responsables de cette pratique, nous entendons encore parler de plus grands prestataires de services et d'applications qui continuent de pratiquer l'utilisation intensive de disques pour le grand public dans les datacenters. Quand les problèmes apparaissent, les anciens disques sont tout simplement jetés et remplacés.

Le nombre de datacenters qui adoptent ce modèle est en recul, car le coût des SSD pour entreprises diminuent, ce qui les rend plus abordables et intéressants pour les opérations très sensibles aux coûts et celles qui préfèrent des performances stables et prévisibles pour leurs serveurs.

La prévisibilité est essentielle

Une professionnelle de l'informatique en réflexion avec le soleil en arrière plan

Pour les datacenters de haut niveau, la prévisibilité des performances est un élément clé recherché. Nombreux sont les datacenters qui comprennent maintenant l'intérêt d'acheter les SSD adéquats pour une application. Les entreprises qui proposent des services d'hébergement dans le cloud doivent être certaines que leurs SSD pour entreprise vont offrir des performances constantes avec un minimum de latence.

Imaginez un magasin en ligne. Un client ajoute des articles à son panier et au moment de finaliser la transaction, il y a un

retard dans le traitement de la commande et du paiement. Aussi bien le vendeur que l'acheteur savent qu'une telle expérience n'est pas la meilleure et qu'elle ne conduit pas à la satisfaction. Qui plus est, cette situation peut avoir un impact sur l'activité. Si le magasin en ligne continue de présenter des problèmes de latence et que les clients se plaignent de la procédure de finalisation des commandes, il est probable qu'il commencera à chercher un autre hôte, RDC ou plateforme d'application.

Graphique abstraits de plusieurs faisceaux de couleur représentant des données en mouvement.

En plus de la latence, il convient de prêter également beaucoup d'attention aux capacités d'endurance du SSD. Globalement, les SSD pour datacenters affichent des spécifications d'endurance supérieures à celles de SSD pour grand public, ce qui les rend plus sûrs du point de vue de la fiabilité et satisfait aux exigences de cycle de vie du produit définies par les datacenters.

De nombreux disques pour grand public utilisent actuellement des méthodes d'écriture dans le cache exotiques afin de réduire les coûts grâce à l'élimination du composant DRAM à haut débit. Beaucoup de SSD pour grand public utilisent un petit tampon d'écriture issu de la mémoire Flash NAND embarquée. Un disque grand public standard ne sera probablement jamais saturé durant la durée de vie du système, si bien que l'utilisateur ne remarque jamais aucun changement dans son expérience. Mais si vous utilisez ce même disque dans une application de datacenter avec un rapport cyclique de 100 % (lecture/écriture 24/7), un ralentissement des performances commencera à se manifester.

La disponibilité prévisible est supérieure aux IOPS

Chef d'orchestre et orchestre

L'autre point à prendre en considération est le suivant : que faire quand un problème se présente, de manière répétée. Quand un problème technique se présente dans un SSD grand public installé dans un serveur, il est peu probable d'obtenir une assistance ou une réparation adéquate de la part du fabricant car le disque n'est pas utilisé dans le cadre de son usage prévu. Quand un SLA requiert une disponibilité de 99,999 %, il vaut mieux ne pas prendre de risque avec des produits grand public.

Les SSD pour entreprise bénéficient d'une assistance et de service que vous ne pouvez obtenir pour les produits grand public. Les SSD pour entreprise ne sont pas de simples produits prêts à l'emploi. Ils font l'objet d'une adaptation poussée pour des applications à lecture intensive ou d'usage mixte. Dans de nombreux cas, des nuances sont introduites dans chaque produit en fonction d'un cas particulier. Cela inclut l'assistance pour garantir la disponibilité. Quand un problème se présente dans le cache d'un SSD pour entreprise, un coup de téléphone à l'équipe d'assistance suffit pour remplacer le produit ou le retravailler en fonction des exigences de l'exploitation.

Performances SSD optimales

Le meilleur conseil en matière de lancement d'une activité d'exploitation de serveurs, c'est d'obtenir des SSD auprès de fabricants renommés et d'acheter des SSD prévus pour une charge de travail de serveur et non de client. Quand vous installez un SSD client dans un serveur, vous configurez une configuration matérielle non testée et vous établissez des connexions à des contrôleurs d'hôte (contrôleurs RAID) dont le comportement diffère de celui des contrôleurs d'hôte client.

Il est possible de débuter avec des produits pour entreprise tout en conservant la flexibilité d'élargir les opérations sans devoir sacrifier les performances ou l'évolutivité à long terme. Qui plus est, l'adoption de SSD pour entreprise garantit une stabilité et une fiabilité supérieure pour l'ensemble de l'architecture serveur.

Ce n'est pas parce qu'on débute humblement qu'il faut limiter les opérations.

Articles et vidéos

Pour savoir comment COVID-19 a affecté nos activités commerciales, cliquez ici.

Restons en contact. Inscrivez-vous pour recevoir toutes les actualités Kingston.