Nous remarquons que vous êtes actuellement en train de visiter le site du Royaume-Uni. Souhaitez-vous plutôt visiter notre site principal?

Deux types de SSD M.2 : SATA et NVMe

Deux types de SSD M.2 : SATA et NVMe

Dans la technologie de stockage, M2 est un facteur de forme d'une solution de stockage à semi-conducteurs ou SSD. Physiquement, un M.2 ressemble à une tablette de chewing-gum. Sa petite taille et sa finesse en font une solution idéale pour les ordinateurs légers et portables, tels que laptops, notebooks, NUC et ultrabooks. Un M.2 occupe moins de place qu'un SSD ou un disque dur de 2,5 pouces et peut offrir une capacité allant jusqu'à 2 To.

Maintenant que vous avez fait connaissance avec le M.2, posons la question clé : un M.2 est-il plus rapide qu'un SSD ?

La réponse est non. M.2 est un facteur de forme des disques SSD. Par conséquent, cette question n'a pas réellement de sens. Néanmoins, cette confusion est bien compréhensible car les SSD M.2 sont relativement nouveaux par rapport aux autres facteurs de forme des SSD clients. Deux types de SSD M.2 sont disponibles dans deux facteurs de forme : SATA et NVMe. Ils diffèrent par leur technologie de stockage et, en fonction de vos besoins et de votre budget, ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Conseil pratique : N'oubliez pas qu'un SSD M.2 n'est compatible qu'avec une carte mère dotée d'un emplacement M.2. Il est donc nécessaire de vérifier au préalable que la carte mère de l'ordinateur contient un emplacement M.2.

SSD M.2 SATA

SSD M.2 SATA

Commençons par dire qu’en décembre 2022, nous avons livré le dernier de nos SSD SATA M.2, l’A400 M.2. Nous ne fabriquons plus de SSD M.2 basés sur SATA ; à l’avenir, tous nos SSD M.2 exploiteront le NVMe. À l’époque, les SSD SATA M.2 utilisaient l’interface SATA avec un taux de transfert de données maximal de 6 Gbps. C’est lent par rapport aux interfaces plus récentes (plus d’informations à ce sujet ci-dessous). Les disques SSD à interface SATA sont les plus bas de gamme en termes de performances. Ils utilisent la même interface que les disques durs à plateaux rotatifs. Néanmoins, la bande passante d'un disque SSD SATA est trois à quatre fois supérieure à celle d'un disque dur rotatif. Les SSD SATA étaient plus disponibles et plus abordables que les SSD NVMe. Les SSD SATA M.2 étaient une excellente alternative aux SSD de 2,5 pouces pour les ordinateurs qui n’avaient pas suffisamment de place pour ce format. Un SSD M.2 qui possède à la fois une clé M et une clé B, comme sur l’image, est un SSD SATA.

SATA est depuis longtemps l’interface principale utilisée pour la technologie de stockage. Les disques SATA ont besoin de deux câbles pour fonctionner. L'un sert à transférer les données vers la carte mère et l'autre à alimenter l'unité d'alimentation électrique. L'encombrement des câbles était l'un des problèmes qui affectaient les performances des PC combinant plusieurs disques de stockage SATA. Les ordinateurs portables de petite taille, notamment les ultrabooks, n’ont même pas de place pour les câbles SATA, c’est pourquoi ils utilisent le format M.2. Un SSD SATA M.2 résout ce problème puisqu’il n’a pas besoin des deux connexions de câbles utilisées nécessaires aux autres disques de stockage SATA.

Mais bien qu’il ait la forme d’un SSD M.2, cela ne change rien au fait qu’il reste un SSD SATA. La principale différence entre un SSD SATA et un SSD NVMe M.2 réside dans la technologie de son interface et ses niveaux de performance. Un SSD SATA M.2 utilise encore l'interface SATA, ce qui n'améliore pas sa vitesse et ses performances, mais il apporte les avantages de la compacité d'un SSD NVMe M.2.

SSD NVMe M.2

SSD NVMe M.2

Un SSD M.2 qui n’a que la clé M, comme sur l’image, sera un SSD NVMe.  Les SSD NVMe M.2 utilisent le protocole NVMe spécialement conçu pour les SSD. Associé au bus PCIe, un SSD NVMe offre les plus hauts niveaux de performance et de vitesse disponibles sur le marché actuel, pour ce type de stockage. Les disques SSD NVMe communiquent directement avec l'unité centrale du système en utilisant les sockets PCIe. Fondamentalement, la mémoire flash fonctionne comme un SSD directement grâce aux sockets PCIe, sans utiliser le pilote de communication SATA qui est beaucoup plus lent que NVMe.

Les SSD NVMe M.2 sont beaucoup plus axés sur les performances que les SSD SATA M.2. Grâce au bus PCIe, les vitesses de transfert théoriques des SSD NVMe M.2 peuvent atteindre 20 Gbps, ce qui est déjà plus rapide que les SSD SATA M.2 qui ne dépassent pas 6 Gbps. Les bus PCIe peuvent supporter des 1, 4, 8 et 16 voies. Comme la vitesse de transfert effective du PCIe 3.0 atteint 985 Mo/s par voie, sa vitesse de transfert potentielle est de 16Go/s. Cependant, avec le bus PCIe, le facteur de forme M.2 offre seulement 2 et 4 voies. Par conséquent, sa vitesse de transfert maximale est de 4GB/s.

Le NVMe est-il plus rapide que l'interface SATA ? Techniquement, c'est certain. Les cartes mères modernes utilisent SATA III, avec un débit maximal de 600 Mo/s, tandis que les vitesses des disques NVMe montent jusqu'à 3 500 Mo/s. Quel que soit le facteur de forme, le niveau de performance est bien supérieur à celui des disques SSD SATA. Seuls les disques SSD NVMe dépassent les plafonds de vitesse de transfert qui limitent les disques SSD équipés d'une interface SATA. /p>

Pour choisir entre un SSD SATA M.2 et un SSD NVMe M.2, voici quelques éléments à prendre en compte :

SSD NVMe
  • Prise en charge du système – Les appareils plus anciens qui n'ont pas les connexions nécessaires pour utiliser les sockets PCIe NVMe peuvent ne pas être compatibles avec NVMe.
  • Démarrage rapide – Le moyen le plus simple pour accélérer le démarrage d'un ordinateur est d'installer le système d'exploitation sur un disque SSD. Vous constaterez immédiatement des améliorations importantes avec un SSD NVMe.
  • Priorité au stockage – Vous pouvez utiliser un SSD NVMe en combinaison avec un SSD SATA. Cette option est plus abordable et ne va pas exploser votre budget. Vous pouvez installer votre système d'exploitation, vos programmes et applications les plus gourmands en ressources sur le SSD NVMe et utiliser le SSD SATA pour stocker tout le reste, comme les fichiers plus petits et moins exigeants, les documents, etc.
  • Avantages pour les jeux – Vous constaterez une amélioration radicale des temps de chargement des jeux après avoir installé un SSD M.2 NVMe. Les jeux installés sur un disque NVMe offriront des performances globalement considérablement supérieures grâce aux vitesses de transfert pendant le chargement de leurs ressources.
  • Générations PCIe – Les niveaux de performance peuvent varier selon la génération du bus PCIe. La bande passante double avec chaque génération. En outre, des SSD utilisent différentes générations de PCIe. La PCIe 4.0 est plus récente. La version PCIe 5.0 est encore en phase de développement.
  • Connexions partagées – Some motherboards don’t have enough PCIe connections to support multiple NVMe drives. You might have to decide on using the available connection between a graphics card or an NVMe SSD. Other times, there may be PCIe lanes available but only a certain type of connection will be able to use NVMe devices at their full speed such as an M.2 connection.

Conseil pratique : N'oubliez pas que le M.2 n'est qu'un facteur de forme et n'accélère pas les disques SSD. Le niveau de performance d'un SSD est déterminé par son pilote de communication : SATA ou NVMe. Vérifiez les exigences de votre carte mère pour savoir quels SSD sont compatibles avec votre ordinateur.

#KingstonIsWithYou

Vidéos associées

Articles