Ce site utilise des cookies afin d'améliorer les fonctions proposées. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation des cookies. La sécurité de vos données et leur confidentialité est pour nous une priorité. Veuillez lire notre Politique des cookies et notre Politique de confidentialité qui ont été mises à jour récemment.

Virtualisation

La place de la mémoire dans l'espace de virtualisation
Une infrastructure virtuelle fiable débute par de solides fondations.
Construisez la vôtre avec les mémoires pour serveurs de Kingston Technology.

La qualité de votre infrastructure virtuelle dépend de la qualité des produits de mémoire sur lesquels elle est bâtie.La quantité de mémoire installée sur chaque serveur virtualisé doit permettre l'exécution optimale du logiciel de virtualisation et supporter chaque machine virtualisée avec ses applications pour éviter des baisses de performances.

Lorsque vous utilisez des mémoires Kingston®, vous avez la certitude que votre environnement virtualisé est structurellement fiable. Combinant des composants de haute qualité, les mémoires pour serveurs Kingston sont rigoureusement testées. Elles bénéficient d'une garantie à vie, d'un support technique gratuit et du programme de maintenance KingstonCare gratuit.

Pour en savoir plus sur nos Mémoires pour serveurs de marque

Kingston Technology est fier d'être
membre du programme de
partenariat VMware Technology
Alliance depuis 2005

Questions fréquentes sur la virtualisation
Pourquoi Kingston Technology s'intéresse t-il au marché de la virtualisation ?

Parce que chaque serveur virtualisé doit avoir assez de mémoire installée pour prendre en charge efficacement les machines virtualisées et leurs applications./p>

Kingston Technology offre t-il un produit qui joue un rôle spécifique dans le domaine de la virtualisation ?

Non, nos mémoires sont seulement conçues pour être installées sur des serveurs physiques.

Pourquoi un serveur a t-il besoin de plus de mémoire pour prendre en charge la virtualisation ?

Deux éléments clés justifient l'augmentation de la mémoire installée : exécuter le logiciel de virtualisation et prendre en charge toutes les machines virtuelles et leurs applications sans baisse de performances.

Les fournisseurs de logiciels de virtualisation reconnaissent-ils la mémoire comme un composant matériel critique ?

Oui. Kingston Technology a collaboré avec VMware, leader dans le domaine de l'espace de virtualisation, pour créer un livre technique sur le rôle de la mémoire dans VI3, leur plate-forme de virtualisation pour serveur d'entreprise.

La virtualisation ne doit-elle pas réduire les besoins en équipements ?

Oui. Les principaux critères d'adoption incluent les nombreux avantages liés à la virtualisation d'un centre de données et la consolidation du matériel pour serveurs. Mais chaque serveur virtualisé doit avoir suffisamment de mémoire pour garantir une consolidation efficace.

Les fournisseurs de logiciels de virtualisation ne proposent-ils pas des fonctions de gestion de mémoire pour réduire les besoins en mémoire ?

Oui, les logiciels de virtualisation incluent souvent des fonctions destinées à gérer les surcharges de mémoire. VMware fournit des fonctions de partage et d'échange/de répartition pour équilibrer et réattribuer dynamiquement des ressources de mémoire limitées. Cependant, l'impact de ces fonctions sur les performances restera limité si la mémoire physique est suffisante.

Qu’est-ce qu'une infrastructure virtuelle ?

Dans un environnement virtualisé, l'infrastructure virtuelle est une couche qui réunit l'ensemble partagé des processeurs, du stockage, de la mémoire et d'autres ressources. Les machines virtuelles peuvent être mises en œuvre sur cette couche et adaptées aux utilisations des différents services de l'entreprise. C'est à ce niveau que les mémoires serveurs Kingston jouent leur rôle, comme élément clé de l'infrastructure virtuelle.

        Back To Top