UK Modern Slavery Act

Année fiscale finissant le 31 décembre 2021

Kingston Technology Corporation, avec ses sites établis dans le monde entier, est une société américaine (ci-après "Kingston") qui développe des composants informatiques et des périphériques de jeu. Avec plusieurs sites de fabrication dans différentes régions, Kingston bénéficie d'une présence reconnue sur le marché mondial. Par conséquent, nous avons non seulement l'obligation, mais sommes aussi engagés à soutenir les droits de l'homme dans le monde entier. Nous ne tolérons aucune forme d'esclavage moderne qui puisse impliquer le travail forcé, la servitude (y compris la servitude pour dettes) ou l’engagisme (ou "indenture"), le travail carcéral involontaire, l'esclavage ou la traite des personnes par un fournisseur de Kingston ou à toute autre fin.

L'engagement de Kingston en faveur de l'interdiction de l'esclavage moderne s'inscrit dans un effort plus large d'alignement des normes de Kingston sur nos valeurs fondamentales : renforcer l'intégrité et la conduite éthique des entreprises, ainsi que la transparence et la responsabilité de la chaîne d'approvisionnement. Nous nous engageons à assumer notre responsabilité sociale et environnementale et à apporter une contribution forte et positive aux sociétés et aux personnes desservies par notre entreprise et nos employés. Nous nous engageons à fournir des produits avec une entreprise et une chaîne d'approvisionnement qui respectent les droits de l'homme et la dignité du travail, en adhérant aux lois qui interdisent l'esclavage moderne dans les opérations directes ou la chaîne d'approvisionnement de Kingston.

Structure, entreprise et chaîne d'approvisionnement

Kingston est un important fabricant de DRAM et barettes mémoires, ainsi que de produits de mémoire flash comme les SSD, les clés USB, les cartes SD et les lecteurs. Les revenus de Kingston proviennent principalement des ventes de produits, des services OEM et de la fabrication contractuelle. Nos efforts pour combattre l'esclavage moderne s'appuient nécessairement sur nos solides relations avec nos fournisseurs mondiaux qui fabriquent ou fournissent des services en notre nom.

Kingston travaille avec de nombreux fournisseurs dans le monde entier qui soutiennent notre activité et nos opérations, incluant la fabrication d'équipements et notre main-d'œuvre étendue. Dans ce contexte, Kingston adopte des mesures pour veiller à ce que nos fournisseurs établissent des politiques et adoptent des pratiques visant à empêcher l’émergence de pratiques d’esclavage moderne dans leurs chaînes d’approvisionnement.

Gestion interne, responsabilité et programmes

Les employés de Kingston à travers le monde s’engagent à respecter des pratiques éthiques, notamment en matière de droits du travail et du droit des personnes, de sécurité et d’hygiène des employés et de pratiques de travail, de prise en compte de l’impact sur l’environnement et d’appui aux communautés à travers le monde. La direction, les cadres supérieurs et les employés de Kingston œuvrent de concert pour éviter toute forme d’esclavage moderne et ne cessent de chercher des améliorations à mettre en œuvre dans nos programmes internes.

Kingston mène chaque année une évaluation du risque RSE pour évaluer le risque au sein de nos propres processus et transactions commerciales. Le programme d’évaluation du risque RSE repose sur le Code de conduite de Kingston et les normes RBA, ainsi que sur les législations nationales et locales des différents pays et régions. Tout élément mis en lumière suite à une évaluation du risque RSE est étudié dans le but de minimiser le risque dans les processus internes. De plus, Kingston organise des évaluations du risque RSE annuelles pour évaluer le risque au sein de nos propres processus et transactions commerciales. Le programme d’évaluation du risque RSE repose sur le Code de conduite de Kingston et les normes RBA, ainsi que sur les législations nationales et locales des différents pays et régions. Tout élément mis en lumière suite à une évaluation du risque RSE est étudié dans le but de minimiser le risque dans les processus internes.

Kingston croit fermement que la transparence est une partie intégrante de notre responsabilité en matière de diligence raisonnable. Notre engagement pour la responsabilité sociale de l'entreprise, et notamment nos efforts pour lutter contre l'esclavage moderne, est clairement exprimé dans notre rapport annuel de la Global Reporting Initiative (GRI) . Le rapport de la GRI réunit des informations détaillées sur Kingston en tant qu'organisation au niveau de ses activités financières et opérationnelles. Publié sur notre site web, ce rapport est accessible au public. La publication de rapports transparents sur la plateforme GRI responsabilise Kingston et démontre notre engagement pour prévenir l'esclavage moderne.

Politiques relatives à la conduite éthique et à la prévention de l'esclavage moderne

Le code de conduite de Kingston définit les attentes de l'entreprise envers ses employés et ses fournisseurs. Ce code met en place des politiques pour protéger la santé, la sécurité et le traitement éthique des travailleurs, ce qui interdit toute forme d'esclavage moderne. Les salariés, sous-traitants et fournisseurs de Kingston sont tenus de respecter notre code de conduite afin de maintenir des normes et des procédures de responsabilité interne applicables à toute partie ne respectant pas les normes professionnelles de Kingston concernant l'esclavage moderne. Kingston propose des mécanismes de responsabilisation et de réclamation accessible aux employés et aux parties externes. Kingston ouvrira une enquête sur tout signalement de traite des êtres humains et d'esclavage liées à ses activités ou sa chaîne d'approvisionnement et prendra les mesures appropriées pour remédier à tout problème identifié. Aucun rapport de ce type n'a été reçu au cours du dernier exercice financier.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le Code de conduite de Kingston.

Engagements de Kingston en faveur de la lutte contre l’esclavage moderne via la diligence raisonnable et la gestion des fournisseurs.

Notre adhésion continue à la Responsible Business Alliance fait partie des mesures qui permettent à Kingston d'appliquer ses procédures de diligence raisonnable. En tant que membre de la RBA, nous nous engageons à aligner progressivement nos propres politiques et opérations sur les dispositions du Code de conduite de la RBA et à soutenir et encourager nos fournisseurs et sous-traitants à faire de même. L'adhésion à la RBA exige, entre autres, que les membres adoptent une position ferme contre l'esclavage moderne.

L’adhésion à la RBA inclut non seulement la possibilité pour Kingston d'être audité par d'autres membres de la RBA, mais aussi la possibilité de demander des audits RBA à nos fournisseurs. Les audits de la RBA évaluent les politiques et les pratiques des fournisseurs au regard des risques et des contrôles liés à l'esclavage moderne, ainsi que leur gestion et la supervision de leurs propres fournisseurs. Les audits de la RBA sont réalisés par des entités tierces certifiées par la RBA.

Les conclusions d'audit qui identifient des risques potentiels d'esclavage moderne font l'objet de mesures supplémentaires. Les fournisseurs sont tenus de procéder à une analyse des causes profondes et d'élaborer un plan pour résoudre les problèmes identifiés par tout audit et dans les délais fixés par la RBA, y compris tout signalement d'esclavage moderne. Les audits de clôture permettent de confirmer la résolution des problèmes. Si un fournisseur ne remédie pas à un problème, Kingston peut décider de réduire ou suspendre ses activités avec lui.

En 2020, à cause des restrictions de déplacement imposées par la pandémie du COVID-19, Kingston n'a pas pu effectuer les audits présentiels prévus chez les fournisseurs. En prévision du moment où la situation permettra à nouveau d’organiser des audits présentiels sans risque, nous avons mis au point un calendrier d’audits pour 2021 avec des audits présentiels sur site, sans oublier l’examen de documents et le renouvèlement de l’engagement du fournisseur à respecter le code de conduite de Kingston. Les audits des fournisseurs de Kingston contribuent à l’amélioration de la prise de conscience et des efforts au sein de notre chaîne d’approvisionnement en vue de réduire le risque d’esclavage moderne. Les audits des fournisseurs sont réalisés par Kingston, conformément aux directives d'audit de la RBA et selon la structure de la RBA pour appliquer les actions correctives et le suivi. Les audits de suivi sont réalisés pour évaluer les actions correctrices et permettent de responsabiliser les fournisseurs, d'assurer une amélioration continue de leurs opérations et de mieux contribuer à la lutte contre l'esclavage moderne.

En plus des audits présentiels, Kingston demande à ses fournisseurs de remplir des questionnaires d'auto-évaluation (SAQ) sur leurs conditions de travail et leur programme RSE. Les SAQ nous permettent d'identifier des signaux d'alerte concernant la main d'œuvre employée et qui pourraient avoir une influence sur notre décision de maintenir ou de modifier une relation fournisseur existante.

En plus des mesures décrites ci-dessus, nous avons établi et nous actualisons un programme sur les minerais de conflit dans le cadre de notre participation à l'abolition de l'esclavage moderne. Kingston est membre de la Responsible Minerals Initiative (RMI), qui a mis en place une série de programmes concernant l'esclavage moderne et le travail des enfants. Être membre de la RMI permet à Kingston de gérer et de maintenir une chaîne d'approvisionnement qui ne reçoit aucun minerai précieux (incluant notamment l'étain, le tungstène, le tantale, l'or et le cobalt) provenant de mines qui financent l'esclavage moderne et le travail des enfants.

Formation

Kingston ne cesse de développer et de mettre en œuvre des formations RSE dans chacune de ses implantations régionales. Cette formation porte sur le code de conduite de Kingston, ce qui signifie que nous pouvons attendre de nos employés, de notre personnel au sens large et de nos fournisseurs qu'ils respectent les lois en vigueur et signalent toute activité illégale ou contraire à l'éthique.

Les cadres supérieurs, les dirigeants d'entreprise et les employés qui ont une responsabilité directe dans la gestion de la chaîne d'approvisionnement dans nos principaux centres de fabrication reçoivent régulièrement une formation sur les éléments de la législation britannique contre l'esclavage moderne pour les aider à identifier les signes précurseurs de l'esclavage moderne dans la chaîne d'approvisionnement. Nous travaillons actuellement sur l’affinement de ce programme de formation en vue de son application dans l’ensemble de nos implantations à travers le monde.

Évaluer et générer des rapports d'efficacité

Comme mentionné précédemment, Kingston programme des audits RBA, en plus de ses propres audits des fournisseurs et de leurs installations. Ces audits incluent des visites approfondies des installations, des réunions avec la direction, des entretiens avec les employés sur place, des vérifications de documents et des évaluations de zones connexes tels que dortoirs, cafétérias, installations de traitement des eaux usées et entrepôts. Le protocole d'audit est conçu pour évaluer les performances des fournisseurs dans les domaines couverts par notre code de conduite, y compris le risque d'esclavage moderne.

Comme mentionné ci-dessus, les conclusions des audits de la RBA et de Kingston font l'objet d'un suivi rigoureux afin de garantir l'efficacité des mesures correctives.

Kingston reconnaît les limites des audits. Ainsi, en 2018, Kingston a procédé à une évaluation de la matérialité des employés de Kingston dans le monde afin de les engager à avoir une meilleure connaissance et reconnaissance de l'esclavage moderne. Kingston a l’intention de mettre en œuvre une évaluation de matérialité en 2021 pour aborder un éventail élargi de parties prenantes internes et externes de Kingston. Elle permettra de recueillir des données pour continuer de combattre l'esclavage moderne et de le minimiser au sein de la chaîne d'approvisionnement de Kingston.

En outre, Kingston envoie notre code de conduite et des attestations à ses fournisseurs directs pour certifier que les matériaux utilisés dans la fabrication des produits sont conformes aux lois sur l'esclavage moderne du ou des pays dans lesquels ils opèrent.

Signaler des problèmes ou soulever des questions concernant l'esclavage moderne

Chaque site régional de Kingston possède une politique en vigueur sur le traitement des donneurs d’alerte avec des canaux mis à la disposition des employés et des travailleurs externes qui souhaitent signaler une situation. . Ces outils sont disponibles en plusieurs langues et permettent de communiquer des préoccupations de manière anonymes. Ils sont présentés via les politiques internes, des communications et des formations. Les fournisseurs y ont également accès dans le cadre du code de conduite de Kingston. Notre code de conduite interdit également les représailles envers quiconque signalant un problème.

Lorsque des problèmes concernant l'esclavage moderne sont signalés via nos canaux dédiés, Kingston se coordonne avec les parties prenantes concernées pour enquêter et traiter chaque problème. Comme indiqué précédemment, les mesures prises peuvent potentiellement réduire ou suspendre les activités en cours avec le fournisseur, ou même justifier une cessation d'activité complète avec lui. Tout rapport interne peut déboucher sur des actions disciplinaires adéquates ou sur un licenciement.

Approbations

Cette déclaration sur la lutte contre l’esclavage moderne au Royaume-Uni a été approuvé par le Vice-président chargé de l’administration de Kingston Technology Corporation ainsi que par les membres de Kingston Technology Europe Co LLP et Kingston Digital Europe Co LLP.

Cette déclaration est fournie conformément aux exigences du UK Modern Slavery Act et répond également aux exigences du California Transparency in Supply Chains Act (SB 657) et de l’Australia Modern Slavery Act.

Vice-président chargé de l’administration
Lawrence Gonzales signature
Lawrence Gonzales
Date : 06/8/2021

Déclarations annuelles antérieures :

2020

2019

2018

2017